Le looser a gagné : mais quoi ?

Ca y est donc, Sarko est de retour, l’ancien Président de la République redevient président… d’un parti politique. Et pas n’importe lequel : le plus grand parti de droite, selon ses militants et cadres. Si on a bien suivi : l’homme qui s’est fait battre par François Hollande est désormais chef de ce grand parti à l’avenir prometteur, pour reconstruire, rassembler, tout ça. Bref : pour faire ce qu’il n’a jamais réussi à faire. Génial, non ? Quant on se souvient qu’il avait pourtant dit la main sur le coeur en 2012 : « vous n’entendrez plus jamais parler de moi. » On a du mal comprendre, ou ne pas prier assez, qui sait ? Ou être pris pour des cons : sûrement.

Dans le Loir-et-Cher, ils sont nombreux, les ravis de la crèche – c’est la saison -  à commencer par le fabricant de moutarde forte Guillaume, prince de Sologne et chef du courant la Droite forte. Et président de l’UMP du 41. Accessoirement maire de Neung-sur-Beuvron, 1200 âmes grises.

Mais ils sont aussi enthousiastes qu’une bordée de dindes à l’approche des fêtes de Noël ! Et probablement aussi déconnectés de la réalité des Français – et des Loir-et-Chériens - que ce pauvre Chatel lorsqu’il a voulu voter électroniquement samedi 29 novembre (à voir sur le site de BFM TV, son « erreur de connection » lu sur l’écran de son PC est un grand moment !).

Au château central, chez le roi Merlin Momo l’enchanteur (qui raconte tout le temps de si belles histoires à dormir debout), on ne va sûrement pas tarder à faire les comptes, les flingues sur la table, au cas encore probable où certains – et certaines – n’auraient pas encore compris de quoi il retourne. Alliances, mésalliances, unions de circonstances : 2015, année électorale. Et deux fois s’il vous plaît ! Des élections qui s’annoncent déjà boudées par les électeurs, qui ne croient plus en rien et sûrement pas les politiques.

Mais vivement le 8 décembre au soir, qu’on nous dévoile les listes des fameux candidats « Union pour le Loir-et-Cher » dans la perspectices des élections départementales de mars prochain. Le 8 décembre, c’est la fête de l’Immaculée conception*. Pour Sarko comme pour beaucoup dans le Loir-et-Cher, ils sont loin, très loin de l’être, immaculés dans leurs conceptions.

* la vierge Marie enceinte de Jésus par l’opération du saint Esprit, pour ceux qui auraient raté un épisode.

Publié dans : Quel merdier... |le 30 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Leboutdutunnelestclair |
suréfficient mental ( neuro... |
De fontaines en villages en... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dillinger Sud Ouest
| Le College version Ado
| Secretdefiv